back home updated : 03/04/14 09:46

Revue de presse - Press Review

 

WEG2014 - Faut-il que la France soit bien pauvre pour se vendre ainsi...
Is France so poor that it has to sell her soul this way...

 

Ouf... Les organisateurs ont retiré la photo en question!

The organisers removed the photo!
 


Nous avions déjà transmis un email aux organisateurs de Sartilly pour gentiment leur demander ce qui avait présidé à la publication sur le site des Jeux Equestres de photos du pre-ride. Pourquoi? Parce que toutes les photos, la video officielle, ne montrent que des cavaliers des EAU. Qui plus est ceux-ci ne sont pas vraiment une publicité pour la belle équitation!

Nous n'avons pas enregistré de réponse, sic.

 

Voilà que nous trouvons sur la page Facebook des JEM2014 une photo reprenant les diverses disciplines présentes emmenées par... devinez qui... Ali mUhammed Al Muhari... Et qui est ce sombre personnage? Sanctionné par la FEI est suspendu depuis le 21/03/2012 et cela pendant quatre ans. La plus grosse suspension à ce jour.

Et le gars figure au milieu de l'affiche! Qui plus est avec un cheval tordu dans la bouche et dans les jambes. Où va-t-on?

Cliquer sur l'image pour agrandir.

 

Just after Sartilly the preride, which was a well-organized one, we sent a mail to the organizers to kindly ask who decided what to publish on their website. Why? Because all photos and the official video too were just showing UAE riders. Go figure... Does France (Europe if they don't want to put French riders in the frontline) not have enough prominent riders? Are the European riding soooo poooorly that they can only picture UAE riders who are known for the excellent riding skills?

 

And now, today, October 25th, what do we see on the Official Facebook account of the WEG2014? A photo showing all disciplines with, in the middle, a UAE endurance rider. Not any endurance rider... nope!!!!  Ali Muhammed Al Muhari! This guy is suspended for doping during four years (from 21st March 2012). And if this wouldn't be funny, the horse shows a twisted mouth and twisted legs.

Ckick on the image to display in bigger size.

 

21juillet - La Tevis Cup
 

Première nuit de pleine lune, date traditionnelle de la Tevis Cup. Cette année donc hier, le 20 juillet. Près de 200 cavaliers au départ.

Endurance.net relatait la course par des posts sur ridecamp.

 

Une consécration comme l'année dernière pour les cavaliers ayant opté pour les Easyboots Glue-on puisque ceux-ci trustent les sept premières places.

 

Cette année, le vainqueur, le sympatique Rusty Toth qui arrive au stade d'Auburn à 10:12, devant  Jen Waitte et Jenni Smith. Ils avaient quitté Robie Park à 6 heures du matin. Une moyenne de l'ordre de 10 km/h, moyenne habituelle pour cette course incroyablement difficile remportée par des athlètes qui n'hésitent pas à courir avec leur cheval. Les plus lents rallieront l'arrivée 24 heures après le départ, soit le lendemain dimanche à 6 heures du matin (cut-off time).

 

Christoph Schork termine fort et prend la 4me place, un peu avant Kevin Myers, le canadien. Grand bravo à Beverly Gray qui arrive 9me!!!

 

Deux français étaient au départ: Stéphane Chazel et Thomas Fouquerolles. Ils ne ramèneront malheureusement leur boucle de ceinturon. Stéphane a déjà été éliminé pour boiterie à Robinson Flat (mile 35). Thomas lui a été arrêté encore avant cela à Red Star Ridge.

 

30mai - Endurance, Maktoum, Doping, FEI sont les sujets de cet entretien avec Chris Stafford
 

Chris Stafford interroge Pamela Young, la rédactrice en chef du magazine 'Horse Sport International'. Un panorama complet de la question à écouter absolument. C'est vrai que lorsque l'on prend le temps de notamment consulter les archives du Tribunal FEI, on est consterné de constater que 1. la plupart des cas de dopages concerne le Groupe 7   2. les écuries Maktoum comptabilisent à elle seule plus de 10% des cas  3. l'endurance mène de très loin la danse par rapport aux autres disciplines   4. que si l'on retire les cas du Groupe 7, l'endurance se retrouve loin derrière les autres sports équestres.

Même si Pamela Young est quelque peu à côté dans ses commentaires techniques sur l'endurance (notamment quand elle semble dire qu'il est normal que beaucoup de chevaux qui courent sur 160km sur un sol de désert au trot et au galop soient éliminés en semblant vouloir dire que c'est trop pour les chevaux... elle ne sait pas que les chevaux, de guerre notamment, on toujours fait cela... Ou que auparavant et à des vitesses moins élevées on n'arrivait pas à ce taux d'élimination), elle soulève les bonnes questions quant au doping, à la passivité de la FEI, aux liens entre la FEI et les sponsors du Golfe.

and Hound keeps striking while the iron is hot. An article on the website of this famous equestrian magazine, but also another one on the -just-published- paper version.

 

Podcast : cliquer ici

 

17mai - Le sujet "Doping" continue de préoccuper la presse... Où est et que fait la FEI?
The British press to keep focusing on doping scandal

Horse and Hound keeps striking while the iron is hot. An article on the website of this famous equestrian magazine, but also another one on the -just-published- paper version.

The paper article takes the opportunity of the Windsor Endurance last week to come back to the doping scandal taking place in Newmarket. This concerned of course the flat-racing industry (and Godolphin owned by Sheikh Mohammed), but it didn't take long for the smart journalists to make the link with all doping offenses involving UAE (and other riders from Group 7) in endurance.

H&H interviewed Christine Yeoman who is obviously fed up to fight against doped horses : "We will always run behind them as they have the best facilities, the best horses and no problem to compromise their horses". Adding : "FEI needs to clean it up".

The article lists the horses failing doping control and questions the reason why these -some were aged- horses were doped.

Coming back to the Swiss Federation's letter, H&H comments about the "necessary breakaway of the Group 7". That means clearly that the Swiss Federation asked for excluding Group 7 endurance from any FEI sanctioning, under further notice of improvement. Well, that's what's happening for example if a stable has an episode of epidemy, it is closed and put in quarantine and a safety perimeter is drawn all around...

FEI replies - Mr. De Vos, Belgian, Secretary General- that "... a reply has been sent to the Swiss Federation". And Ian Williams to say "he is confident that FEI had taken all necessary action". Is this a Monty Python movie or the last Belgian joke?

"Endurance racing needed a smooth day out on Friday at Windsor, after the negative publicity that has surrounded it in recent days. The Queen attended, the United Arab Emirates took three of the first four places, and no positive tests were reported — for the moment at least."

For our part, we interviewed Pierre Arnould who is a member of the endurance committee at the FEI. He said that the committee has been working since a long time to warn the FEI about what's happening now. Notes were sent to all FEI officials and Vets to warn them about the strict enforcement of the regulation. "Yeah... As long as officials and vets keep their eyes shut and don't report about what's going in Group 7 events, what can we do?" he said. "The Belgian Federation was the first to write to the FEI, asking for action. The French and the Swiss followed, the Swiss letter being the most direct. I remember, and I think it is on the minutes, asking for a disconnection of Group 7 endurance from FEI sanctioning".

The Belgian Chef d'Equipe to conclude on a more politically-correct way : "I cannot imagine Sheikh Mohammed not reacting and firing who's not clean among his trainers. He is a leader and a visionary, he cares a lot for the image of his country. He will react!"

 

Horse and Hound bat le fer tant qu'il est chaud! Un article sur le site du journal et un autre dans l'exemplaire papier aborde à nouveau le sujet et va plus loin dans ses conclusions.

L'article profite de la relation de la course de Windsor pour revenir sur le scandale de dopage de Newmarket. Ce scandale a éclaté dans le milieu des courses (Godolphin est l'écurie de Sheikh Mohamed), et à l'évidence le journaliste a vite fait le lien avec les écuries d'endurance du maître de Dubai. Les journaliste du Telegraph et du Guardian n'ont pas dû chercher bien loin, eux non plus, pour trouver les attendus du tribunal FEI.

H&H a interviewé Christine Yeoman, cavalière britannique bien connue qui se montre elle aussi fatiguée de devoir lutter contre des chevaux dopés : "On sera toujours derrière. Ils ont les meilleurs moyens, sans comparaison avec les nôtres. Ils ont les meilleurs chevaux et n'ont aucun scrupule à les doper et à en abuser. Il faut que la FEI agisse et fasse son boulot pour assainir le sport".

L'article de H&H liste quelques chevaux contrôlés positifs et se demande en voyant l'âge de ces chevaux, pourquoi il fallait les doper et pas simplement les mettre à la retraite.

L'article revient à la lettre de la fédé suisse qui demande clairement d'exclure le Groupe 7 de la FEI. La FEI a répondu à l'interview (Ingmar De Vos, le Secrétaire Général, un compatriote qui fut longtemps Secrétaire Général de la Fédération Belge) : "Une réponse a été transmise à la Suisse".

Mais pas de réponse quant à savoir si la lettre de la FEI sera rendue publique.

Et Ian Williams de dire : "J'ai toute confiance à la FEI pour prendre toutes les mesures". On croit rêver... Un nouvel épisode de Monty Python ou la dernière histoire belge...

 

De notre côté, nous avons parlé à Pierre Arnould, le représentant Belge à la commission endurance de la FEI. Il dit que cela fait longtemps déjà que la commission endurance a averti la FEI et a prédit ce qui se passe maintenant. Une note avait d'ailleurs été transmise aux officiels et vétos FEI pour leur rappeler les consignes du règlement et même les menacer de sanctions en cas de non application de celui-ci. "Inutile... Aussi longtemps que les officiels préfèrent fermer les yeux et ne pas s'exprimer dans leurs rapports au sujet de ce qui se passe dans le Groupe 7, que pouvons-nous faire? dit-il.

Et d'ajouter: "Lé Fédération Belge a été la première à écrire à la FEI pour demander une réaction, suivie en cela par les français et les suisses. Je reconnais que la lettre de la Suisse va droit au but, demandant rien de moins que l'exclusion du Groupe 7".

Et de conclure sur le mode politiquement correcte: "Je n'ose imaginer, vu la tournure que prennent les événements, que Sheikh Mohammed ne fasse pas rapidement le ménage parmi ses entraîneurs. Il a montré par la passé qu'il est un leader expérimenté veillant à la bonne image de son pays et il va réagir!"

 


15mai - Sheikh Nasser s'exprime au sujet des scandales de doping

"Endurance racing needed a smooth day out on Friday at Windsor, after the negative publicity that has surrounded it in recent days. The Queen attended, the United Arab Emirates took three of the first four places, and no positive tests were reported — for the moment at least."

Voilà comment commence l'article du Telegraph qui semble bien s'intéresser à l'endurance et dont le journaliste est de mieux en mieux informé. Sheikh Nasser n'a rien dit de nouveau, prudent évidemment dans ses réponses au journaliste, et soutenant son beau-père Sheikh Mohammed. En substance, il explique que le doping arrive quand on veut arracher des performances exceptionnelles pour rester dans le peloton de tête. Ben oui, mais il ne dit pas pourquoi les affaires frappent les Etats du Golfe, qui sont déjà dans la tête! Pierre Arnould disait récemment : "Ils sont déjà les meilleurs, et je n'arrête pas de leur dire, alors à quoi bon et pourquoi s'amuser à injecter toutes ces substances illicites?".
==> Article Telegraph

Et pour revenir à Windsor sur une note nettement positive, la video du tour d'honneur devant la Reine ==> Video

 

Et si vous souhaitez en savoir plus sur Sheikh Mohammed, un article très intéressant -mais dans un anglais châtié et il faut s'accrocher- du Guardian ==> Article Guardian

 

9 may - Annulation des courses de Euston - Cancellation Euston series

It is with regret that EnduranceGB have to inform you that the Dubai Equestrian Club have decided to withdraw their sponsorship from the FEI rides at Euston Park for 2013.
This will mean that the Euston Park series of FEI rides will not be available this summer. There are opportunities to compete in FEI rides at Bocconoc, Kings Forest, Seacliffe, Barbury Castle and the College ride in the UK.
If it is at all possible to secure one of the Euston Park dates to run an FEI ride elsewhere we will endeavour to seek out the opportunities. We have enjoyed the generosity of the DEC for several years and would hope that this will continue in the future. Karen Collier, Chairman of Endurance GB

Evidemment, on se demande s'il peut exister un lien entre les affaires qui secouent le monde des courses en Angleterre et cette annonce. C'est fort probable. Toujours est-il que ceux qui avaient prévu de traverser le Channel pour courir à Euston devront bien chercher d'autres épreuves.
D'autre part, La nomination de L'épouse de Sheikh Mohammed, Princesse Haya, à la tête de Duabi Equestrian Cup est confirmée. Tout ces mouvements semblent indiquer un changement de politique.

 

==> Article-Telegraph

 

8 may - The Telegraph - La presse généraliste commence à bouger - A move by the general press

Il semble bien que cette fois l'endurance équestre va devoir nettoyer devant sa porte et on se demande bien comment la FEI va gérer cette affaire. The Telegraph est l'un de plus prestigieux journal anglais et il est vraisemblable que d'autres journalistes vont mener leur enquête et que les langues vont se délier. L'article refait l'historique des cas de dopages impliquant les chevaux montés par les cavaliers du Golfe. Le pire reste cependant à venir avec tous les abus qui se produisent sur les terrains de concours dans le Golfe mais aussi en Europe et impliquant ces écuries du Golfe, dont on parle entre nous, que certains dénoncent mais pour lesquels la FEI n'a pas encore pris action. Comme dans tant d'autres affaires, c'est la presse généraliste qui doit enquêter et publier et ainsi forcer la main aux instances dirigeantes. Lisez les commentaires en bas de l'article du Télégraphe, ils traduisent le sentiment du milieu.
==> article-Telegraph    article-Daily Mail

 

This time it looks like the endurance sport will have to clean up in front of its front door (literal translation from french :-)). How will the FEI tackle the question? There are no ways that FEI can hide his head into the sand this time. The equestrian community expect a strong and clear reaction. The Telegraph is one of the most prestigious English newspapers. It is unlikely that other hournalists from other big media will not start their own inquiries and come in touch with actors from the sport. The article summarize the various doping cases envolving horses from stables ran by the Gulf countries. It hasn't reported yet about other horse welfare issues that everybody knows in our milieu but that just a few dare to communicate about. Up to now the FEI hasn't reacted and had just in the past nominated commissions, but those didn't dig into the mud. As it has always been the case in history, this is the general press who has to do his job. Read the comments published on the Telegraph website...
==> article-Telegraph    article-Daily Mail

 

Photo: Sheikh Mohammed the day after his victory at the WEC2012 in Euston

 

2 may - Horse and Hound a les c... - Horse and Hound has the b...

First real article in the equine written press about the Swiss letter to the FEI by H&H - Premier article dans la presse équestre et on est content de dire que le magazine anglais en a  : article-h&h

 

08 avril - Un article intéressant sur l'influence du poids sur les performances.

Si l'on en croit ce qui est publié dans 'horsetalks.nz', nous sommes (beaucoup) à être trop lourds pour nos chevaux. Hmhhh, à nos régimes alors :-)

http://horsetalk.co.nz/2013/04/01/the-great-weight-debate-how-heavy-is-too-heavy/

 

20 mars - Une étude communique à propos des causes les plus fréquentes d'élimination en endurance...

A study reports about causes of eliminations in endurance...

http://horsetalk.co.nz/2013/03/19/lameness-primary-cause-endurance-vet-outs/

Évidemment :-) on pouvait s'y attendre, comment pourrait-il en être autrement? Ce que ces études ne font pas c'est une analyse complète de l'évolution de l'endurance vers la vitesse à tout prix et vers les courses les plus rapides sans aucune capacité technique dans le chef des cavaliers. Et toutes les déviations et la maltraitance des chevaux. Of course :-)

 

Everybody knows that. But what we expect from the most reputed equine magazines is to report about the (negative) evolution of the endurance sport. why did the sport move toward speed at all cost? Why more and more flat races? Why so litlle technical skills from the riders? Where has gone the horse wellfare protection?

 

Une autre étude, française celle-là, a examiné les databases des résultats de course de ATRM et arrive aux même conclusions. La même remarque vaut également pour cette étude qui ne creuse pas en profondeur dans les racines du mal. Another study, conducted in France, and based mainly on the databases kept by ATRM during timekeeping, concludes in the same way.

 

Our comment is the same: Why not digging more deeply into the reasons of this disease hitting our sport?

Abstract: During endurance races of more than 80km ran free sped, half of starters were eliminated at vetgates and it seems tha t the proportion of elimination is raising with the speed. this work was looking at the race parameters in order to determine the causes of elimination and propose a way to circumvent these eliminations.

Therefore, several parameters were analyzed: average speed, recovery time, heart rate. 7033 horses were analyzed, would they go to completion or not. During races of 80km and more. A comparison of completions and non-completions shows that the fastest horses are the most subject to elimination for lameness (sic...) . Horses pulled for metabolic are the ones taking more time for recovery and their heart rate is higher. To reduce the risk of elimination, riders must adapt their speed according to the capabilities of the horse and the quality of their conditioning. Also the recovery time parammeter should be considered more actively during vetgate inspection as they are good marquers for the risk of elimination for metabolic reason. Full text, follow this link : Etude-institut-français-du-cheval-et-de-l'équitation

 

Résumé Sur les épreuves d‟endurance à vitesse libre de 80 km ou plus, la moitié des chevaux partants sont éliminés lors d‟un contrôle vétérinaire et il semble que cette proportion ait tendance à augmenter avec les vitesses de course. Ce travail avait donc pour objectif d‟étudier l'évolution des paramètres de course en fonction des causes d‟élimination afin de proposer des moyens de prévention. Pour cela, les valeurs de vitesse moyenne (V.moy), temps de récupération (T.récup) et fréquence cardiaque de récupération (FC. Récup) ont été analysée chez 7 033 chevaux classés (C) ou éliminés (NC) pendant des épreuves de 80 km à 160 km. La comparaison des C et des NC montre que les chevaux les plus rapides sur la course présentent un risque plus élevé d'être éliminés pour boiteries ; les chevaux éliminés pour troubles métaboliques quant à eux mettent plus longtemps à récupérer au vet-gate et présentent des valeurs de FC.récup plus élevées. Afin de réduire les éliminations, les cavaliers doivent donc adapter leur vitesse de course aux capacités et au niveau d'entraînement de leur cheval. Par ailleurs, les critères de récupération devraient être pris en compte systématiquement lors des contrôles vétérinaires car ils constituent de bons marqueurs du risque d'élimination pour trouble métabolique. Texte complet en suivant ce lien : Etude-institut-français-du-cheval-et-de-l'équitation

 

17mars Pour une fois que l'on parle de l'équitation dans les journaux pluralistes, autant en profiter.

Et aussi d'aller voir le film qui passe en ce moment dans nos salles. http://www.slate.fr/story/69361/jappeloup-nos-films-nos-chevaux-et-celles-qui-les-montent 15mars Benedicte Emont, sélectionneur de la France livre ses impressions. Très politiquement correct, indeed ! http://www.equidia.fr/Sports-equestres/News-equestres/Autres-sports/Endurance-les-perspectives-2013


 


RC Champion Endurance Clothes


Rekor, by EPC Winning Complements


Bahram des Iviers


Intercuir Best Chaps


Equibride Sellerie


Book Leonard Liesens


MediaShow


A Photographic Perspective


Focus on Endurance


The Colors of Endurance II


The Colors of Endurance I



Archives (ancien site - old website)
Annonces/Classified

Grogallo
Pierre's Voice

Liens/Links
Belgian Equestrian Federation

Palmarès Belge/Belgian Records
Vintage
next next next

Copyright - www.endurance-belgium.com - All Rights Reserved - 2011/2015