back home updated : 30/04/15 12:35


Championnats d'Europe d'Endurance 2015, Samorin

La Belgique en déroute alors que l’Espagne est inaccessible, que la France doit se faire du souci, que les Pays-Bas sont au plus haut…

Toutes les photos par Michaela Litovova que nous remercions

European Endurance Championships 2015, Samorin

Belgium in disarray. Spain unreachable. France has reasons to worry. Netherlands at their highest.

All photos by Michaela Litovova; thanks Michaela :-)

 

 

 

 

Les prochains Championnats d'Europe d'Endurance à Bruxelles?
 

Next European Endurance Championships in the green belt of Brussels, the Capital of Europe?

 

 

Le projet qui a obtenu le soutien gouvernemental se déclinerait comme suit :

Un

  •      Un site central au Château de la Hulpe (à 10km au sud de Bruxelles, lien ici), un endroit prestigieux avec suffisamment de place pour accueillir les infrastructures d’un Championnat.

  •      Un parcours dans la Forêt de Soignes (lien ici), ceinture forestière impressionnante entourant la capitale de l’Europe, allant de Waterloo (à l’ouest) à Tervuren (à l’est).

  •      Des allées forestières galopantes, un sol d’une qualité irréprochable quel que soit le temps, des côtes qui pourront émailler le parcours avec un dénivelé positif par boucle d’au moins 300m. Une boucle qui pourra pousser pratiquement jusqu’au centre de Bruxelles, dans le Bois de la Cambre, non loin du quartier des ambassades.

  •      Une infrastructure hôtelière toute proche grâce au pôle des Institutions Européennes.

 

-       

Belgium sent a double bid to the FEI: the European Young Riders Championship in 2016 and the European Seniors Championship in 2017.

The project is fully supported by the Belgian authorities.

The project reads as follows:

  • -        a central venue at the Château de la Hulpe (10km south of Brussels), a prestigious domain offering all facilities for a championship (link here)
     

  • -        a course into the Forêt de Soignes (Sonian Forest, link here); the forest belt covers 4500 hectares around the southern part of the European Capital, from Waterloo at the west to Tervuren at the east

  • -        a range of trails of an outstanding quality of going, with a total elevation per loop of near 300 meters; one loop will even head toward the ‘Bois de la Cambre (link here)’, the urban public park near the center of Brussels

  • -        a large range of hotels nearby the venue

     

-       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous les chefs d’équipe ayant des prétentions ont du souci à se faire, qu’ils parlent le français ou d’autres langues.

Car les espagnols ont atteint des sommets de perfection, et cela à tous les niveaux. Ce ne sont plus l’une ou l’autre individualité montant un cheval au-dessus du lot que l'on doit craindre.

Non, non! On a désormais affaire à une armada – c’est le cas de le dire – de cavaliers, chevaux et grooms supérieurement organisés et qui n’hésitent pas à mettre le paquet sur les grandes épreuves. Et derrière les Arboix, Punti ou Luque, se pressent une kyrielle de cavaliers et chevaux, prêts et affutés, le couteau entre les dents, prêts à en découdre.

 

The Chefs d’equipe claiming for medals of any color must start to worry, would they speak French or another language. Because Spaniards have been reaching summits of perfection in all domains. The time of one Spanish couple above the others is over. Done! Now we have to fight against an armada – that’s saying a lot – of riders, horses and grooms highly organized and working very hard to achieve their goal. And be sure that behind the Arboix, Punti or Luque, there are a lot of others, ready for the fight.

 

Ils sont partis vite, très vite. Et même si la première étape, conduisant les concurrents au vetgate décentré par rapport à Samorin, ne totalisait pas les 40km annoncés, on comptait déjà des écarts importants entre les premiers (les espagnols, Frances, Visser, deux hongrois). Ils naviguaient à près de 23 km/h sur la piste. Les quatre français étaient déjà à plus de sept minutes.

 

They took the start at the back of the venue, along the Danube and went very fast from the beginning. The first stage of 40km was bringing the horses to a vetgate in the countryside near the footstep of the Carpathians. Even if this stage wasn’t really totalizing 40km, the speed was impressive. The gap between the leaders and others was already reaching 7 minutes. On the trail they (the Spaniards, Frances, Visser and two Hungarians) were cruising at 23 km/h. The four French riders were already left 7 minutes behind.

 

Et la deuxième étape, réputée sélective et technique – elle emmenait les chevaux vers les collines annonçant les Carpates – était menée tambour battant par les espagnols suivis de Visser et Frances. Ils la couvrirent à 18km/h, bien plus vite qu’au preride. Les espagnols Luque et Cervera avaient quelque peu ralenti et se trouvaient maintenant à trois minutes. Les français plus prudents pointaient déjà à un ¼ d’heure mais ils perdaient Mosti, Rève du Sauveterre boiteux. Les belges perdaient deux chevaux, à Morgane Boulanger (boiterie) et Peter Bastijns (Meta, flutter). Plus droit à l’erreur pour nos cavaliers.

 

Then came the second stage, that everyone was qualifying as tough and technical, heading toward the foothills of the Carpathians. It didn’t seem to slow down too much the leaders; they did it at 18 km/h, way faster than during the preride. The Spanish riders Luque and Cervera had slowed down a bit and were 3 minutes behind the leading group. The French riders arrived at the vetgate 15 minutes later. On top of that, they lost Mosti, lame at the trotting. The Belgians were starting their retreat, losing two riders, Bastijns(flutter) and Boulanger(lameness).

 

La finlandais Huovinen et la suédoise Henrikson tenaient bien le coup, manœuvrant avec les françaises. Elles termineront d’ailleurs toutes deux dans le top ten, juste derrière les espagnols et avant les françaises. Henrikson a un bon cheval et est très compétitive en Suède, comme d’ailleurs sa compatriote Annelie Erikson, qui elle n’a pas pu terminer. La finlandaise en revanche, on ne la connaissait pas. Elle vit et concoure en Espagne, ce qui peut être explique sa belle performance. Une autre inconnue à épingler est la cavalière croate et son petit cheval ressemblant à un mustang. Elle termine à la 13ème place.

 

The Finnish amazone Huovinen and the Swedish Henrikson were doing very well, together with the French. Both will finish in the Top Ten, even before the French riders. Henrikson has a good competitive horse, like her compatriot Sara Erikson but the latter was not able to complete. The Finnish rider, on the other hand, was unknown for many. She is living in Spain, so she did learn from the best. Another performance to underline is from the Croatian rider Iva Lipovac, completing 13th with her small looking like a mustang horse.

 

 

Les cavalières de la Norvège ont réalisé ici leur meilleure performance par équipe. Nous avons fait un deux sur trois et les deux classées, Mariann Seglem montant le cheval Ostie du Colombier à Anita et Jacques David, et Olaug Carstensen montant l’excellent et encore perfectible Yassir II, cheval né en Suède.

 

Speaking about my riders from Norway… They did here their best team performance, completing at 18th and 19th place. Mariann Seglem was riding Ostie du Colombier, a mare from Jacques and Anita David. Olaug Carstensen was onboard Yassir II, excellent and still perfectible.

 

Et puis coup de théâtre au vetgate de la troisième boucle, les chevaux étant de retour au site de Samorin. Cécile Miletto, qui avait gagné la course du preride, est sortie pour boiterie. Pareil pour Vatout des Sauvlons de Laura Houassin et voilà la Belgique sans équipe. Elle perdra en plus Maritza Pereira au 4me vetgate. Ne restait donc plus que Romane Yernaux avec son fidèle Sichem des Sauvlons ; ils termineront assez loin, sauvant l’honneur d’une équipe de Belgique dépitée.

 

At the third vetgate, the winner of the spring preride Cecile Miletto is pulled for lameness. Same story for Vatout des Sauvlons from Belgium, ridden by Laura Houassin. No more team for Belgium. To complete the Belgian rout, Maritza Pereira will too be eliminated at the fourth loop. The last Belgian rider, Romane Yernaux will thus be the only Belgian to cross the finish line, far away but still at 17.4 km/h.

 

Il faudra  maintenant travailler dur pour reconstruire une formation, tant de juniors que de séniors. Car se profilent en 2016 les Championnats d’Europe Juniors pour lesquels la Belgique a introduit sa candidature, candidature double car Bruxelles se porte également volontaire pour les Championnats Séniors en 2017.
(Voir encarté en suivant ce lien)

 

 

For Belgium, it is high time everybody works at the rebuilding of the reservoir of horses. At the junior like at the senior level. Because the Young riders championships are to take place in less than one year in Belgium – provided that the bid from Brussels is accepted by the FEI.

(For information, follow this link).

 

 

En tête, la bagarre pour la victoire se réduit à Visser, Punti, Luque, Alvarez. Cervera a décroché et Arboix est éliminé. Punti et Visser arrivent au sprint que Punti remporte assez facilement. Frances qui avait peur de ne pouvoir suivre ce train d’enfer a décroché et arrive au sprint accompagné de Luque qu’il battra pour la troisième place. Ils sont à sept minutes des deux premiers. Au trotting final, on a murmuré dans les paddocks que les deux premiers auraient pu ne pas passer le contrôle final des allures, alors que le trotting de Secret de mon cœur à Jean-Philippe Frances était impérial, il remportera d’ailleurs méritoirement la meilleure condition.

Par équipe l’Espagne prend l‘or évidemment. La France est deuxième alors que les Pays-Bas qui ont classé tous leurs représentants (fait unique dans les annales probablement) prennent le bronze.

 

In the lead, the battle for the victory has started. There are 4 riders left, still able to claim the individual gold: Visser, Alvarez, Luque and Punti. Cervera had to let them go while Arboix has been eliminated. FInally two riders arrived onthe racetrack, sprinting for victory. Punti had an easy sprint while Visser was in big trouble with her saddle slipping backward dangerousely.

Frances wasn't able to follow this incredible fast pace and arrived later with Luque, winning the sprint for third place.

At the final trotting, several were not really sure of the quality of the gaits of the two first horses while 'Secret de mon coeur' from Frances was impeccable. The gelding received later the best condition prize.

Results by team: Spain(Gold), France(Silver), Netherlands(Bronze).

 

Les organisateurs de Samorin nous ont fait là un superbe championnat d’Europe sur un site extraordinaire. Encore maintenant je cherche un détail de finition dans les installations qui pourraient ne pas être à la hauteur… et rien, rien ne laisse à désirer. Ah si… il nous manquait Hervé… Hervé Guesdon… Quand donc vas-tu Hervé, si tu me lis, prendre plus de cours pour faire le speaker en anglais J Tu es quand même bien placé pour cela.

 

There was no one to question this superb European Championship at Samorin. I'm still looking for a tiny detail that could not meet my exectations. Nothing!
Well, maybe something... The lack of commentator.

 

 

 



 


RC Champion Endurance Clothes


Arrêtez la clope et vapotez!


Bahram des Iviers


Intercuir Best Chaps


Equibride Sellerie


Book Leonard Liesens


MediaShow


A Photographic Perspective


Focus on Endurance


The Colors of Endurance II


The Colors of Endurance I



Archives (ancien site - old website)
Annonces/Classified

Grogallo
Pierre's Voice

Liens/Links
Belgian Equestrian Federation

Palmarès Belge/Belgian Records
Vintage
next next next

Copyright - www.endurance-belgium.com - All Rights Reserved - 2011/2015